7/23/2015

→ La Sélection, tome 1 - Kiera Cass ←

 
Titre original : The Selection, tome 1
Auteur : Kiera Cass
Année : 2012
Editeur : Robert Laffont



Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne. Elles sont trente-cinq jeunes filles: la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...
 

 
 
 






Avant de vous parler de ce premier tome de La Sélection, il me semble important de d'abord vous dire 2-3 mots sur l'ensemble de la saga. La Sélection, c'est un genre de jeu de téléréalité du futur où 35 candidates, toutes filles sélectionnées parmi les différentes castes du royaume, vont concurrencer pour tenter de gagner la couronne et/ou le cœur du prince Maxon. Cette dystopie se déroule sur trois tomes : la Sélection, l'Elite et L'Elue. J'ai adoré le dernier tome, mais il m'a fallu le temps d'y arriver. Le premier tome était vraiment trop mou à mon goût, mais l'histoire s'est bien améliorée par la suite. A chaque bouquin, j'appréciais de plus ma lecture, jusqu'au dernier tome qui était superbe. J'ai manqué d'arrêter ma lecture au milieu du deuxième, je vous expliquerai pourquoi dans mes chroniques suivantes, mais j'ai bien fait de m'accrocher, car la fin vaut bien tous ces efforts ! 

En ce qui concerne ce premier tome donc, j'en attendais beaucoup, tout le monde en parlait de manière très positive et le résumé m'attirait. Sans parler de la couverture ! Waouw ! Et puis, j'ai été dépitée. Même s'il se lit vite, j'ai trouvé que c'était très lent, mou. Ce n'est pas un mauvais point en soi, mais je m'attendais à une vraie compétition, dans le sens "bagarre" et "lutte pour la victoire", mais elle était, au contraire, très douce et pas très mouvementée, en ce qui concerne le premier tome en tout cas. Du coup, j'ai été un peu déstabilisée et j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire parce que je continuais d'attendre l'action qui n'arrivait pas.


Heureusement, les personnages étaient là pour rattraper tout cela. Et par "personnages", je veux surtout parler d'America et Maxon. Même si on la voit venir, leur relation est mignonne tout plein, j'ai aimé la répartie d'America et les piques qu'elle lance au prince, surtout au début de l'histoire. J'ai adoré leurs petits moments ensemble et toute l'affection que Maxon lui porte. Le prince m'a chamboulée, j'étais persuadé de le détester, mais il m'a totalement ébranlée (et encore plus dans les tomes suivantes, j'en parlerai dans mes prochaines chroniques). America est pleine de valeurs que j'admire. Elle est têtue, loyale et n'a pas peur de défendre ses idées, ses opinions. Elle fait - presque - ce qu'elle veut, et personne n'arrive à la contraindre à faire ce qu'elle ne veut pas faire. Et pour ça, j'admire totalement son personnage.


Les autres personnages, comme la famille royale ou les autres candidates, sont très peu approfondies dans ce premier tome, donc je vais m'en tenir là.


En gros, une histoire un peu mollassonne pour ce premier tome, mais des personnages qui la rattrapent sans soucis.

 





Spoiler :





« Votre majesté, Petit tirage d'oreille. Quand vous voulez. »



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Avez-vous aussi lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Etes-vous d'accord avec mon avis ?