7/20/2015

→ Les amours de Lara Jean, tome 1 : A tous les garçons que j'ai aimés ←

 
 Titre original : To All the Boys I've Loved Before
Auteur : Jenny Han
Année : 2015
Editeur : Panini




Lara Jean Song conserve ses lettres d’amour dans une boîte à chapeau que sa mère lui a donnée. Ce ne sont pas des lettres qu’elle a reçues, ce sont celles qu’elle a écrites. Une pour chaque garçon qu’elle a aimé. Lorsqu’elle écrit, elle ose ouvrir son cœur et dire toutes les choses que jamais elle n’exprimerait dans la vraie vie, car ses lettres ne sont que pour elle. Jusqu’au jour où Lara découvre que ses lettres secrètes ont toutes été postées… Elle doit soudain faire face à son passé amoureux, la situation devient vite hors de contrôle mais qui sait ? Quelque chose de positif pourrait ressortir de ces lettres, après tout.






L'écriture de Jenny Han est simple, fraîche et on passe un bon moment, sans prise de tête. Elle a l'art de rendre les scènes bien plus extraordinaires qu'elles ne le sont en réalité. J'ai bien aimé sa plume et je vous le recommande si vous cherchez une petite romance attachante et sympathique.

Ce livre m'a attirée dès le début : sa couverture est sublime, et le synopsis m'a tout de suite plu, j'ai trouvé l'idée vraiment intéressante et unique. Je l'ai tout de suite acheté et j'ai passé un agréable moment. Agréable, mais pas parfait cependant, car il m'a un peu déçu.

J'ai adoré les 3 sœurs ! Elles sont très soudées, très complices alors qu'elles ont toutes les trois des personnalités bien différentes. Lara Jean est plutôt réservée et loyale, Margot est responsable et ordonnée et la dernière petite Kitty est hilarante et extravertie. L'auteure les décrit à la perfection. Lara Jean est extrêmement bien représentative d'une adolescente de 16 ans. Elle est très loyale envers ses sœurs, elle ferait tout pour elles. Parce qu' A tous les garçons que j'ai aimés, c'est ça aussi : une histoire de famille.

Du côté des garçons, c'est plus compliqué. Dans le début du livre, Josh était mon préféré. Peter, je ne l'aimais pas beaucoup. Puis, au fur et à mesure de l'histoire, la tendance s'est progressivement inversée. Peter ne m'a paru pas si mal finalement, j'ai commencé à l'apprécier. Quant à Josh, il a commencé tout doucement à m'agacer. C'est ce qui m'a déçue dans ce roman : j'ai trouvé dur d'avoir une préférence. En fait, l'auteure a vraiment réussi à me déstabiliser, parce que là où, d'habitude, j'ai un chouchou que je garde jusqu'à la fin, ici je n'ai pas su me décider. Josh ? Peter ? Peter ? Josh ? Elle nous emmène un peu où elle veut, et c'est finalement quand Lara Jean se décide, que nous, on se décide aussi. Oui, Jenny Han m'a un peu déboussolée oui, mais cela ne m'a pas plu.

Par contre, j'ai l'impression d'être la seule à avoir été intriguée par le personnage de John Ambrose McClaren (dites-moi que je ne suis pas la seule ?!). Il n'apparaît qu'une seule fois malheureusement, et pourtant j'ai été conquise. La scène est mignonne au possible et la réaction de John quand il remarque Lara Jean m'a totalement troublée ! J'aurais voulu en savoir plus sur ce personnage (peut-être dans le deuxième tome ?).

En conclusion, c'est un livre très agréable à lire, qui fait du bien, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour l'adorer.





Spoiler :


"Au début, quand un proche s'absente longtemps, on pense constamment à ce qu'on va lui raconter. On tâche de tout garder en mémoire. Mais autant essayer de retenir une poignée de sable : tous les grains finissent par s'échapper et il ne reste plus que de la terre et du vide, on ne peut jamais tout retenir."





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Avez-vous aussi lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Etes-vous d'accord avec mon avis ?