7/22/2015

→ Sous le signe du Scorpion - Maggie Stiefvater ←



Titre original : The Scorpio Races
Auteur : Maggie Stiefvater
Année : 2014
Editeur : Livre de Poche



"Certains concourent pour gagner, d’autres pour survivre." Chaque année au mois de novembre se déroulent les courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des chevaux de mer cannibales. Assez longtemps pour avoir une chance d’atteindre la ligne d’arrivée… et survivre. Sean Kendrick, 19 ans, tente de nouveau sa chance cette année, bien décidé à arriver le premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement, et elle se retrouve malgré elle propulsée dans la course, à laquelle aucune autre femme n’avait encore participé. L’enjeu est grand pour ces deux adversaires que tout oppose sauf leur désir commun de remporter le plus grand des prix : la vie.
 

 

 
Alors celui-là, il va m'être difficile d'en parler, parce que c'est un ÉNORME coup de cœur et je ne vois pas comment je vais mettre des mots dessus ! Mais je vais quand même tenter de vous expliquer ça au mieux…

Thisby est un endroit très spécial. Là-bas, s'approcher de la plage et de la mer est grandement déconseillé. Dans ces eaux, des chevaux de mer (appelés Capaill Uisce) y règnent et ne feraient qu'une bouchée de vous. Quand je dis "chevaux de mer", je veux parler de bêtes ayant l'apparence de simples équidés, mais qui ont une peau visqueuse, qui sont dotés d'une force et d'une vitesse surprenantes, et qui sont de véritables cannibales mangeurs d'hommes. Et comme si ce n’était pas suffisant, chaque année, en novembre, des éleveurs domptent ces "animaux" pour ensuite participer à la Course de Scorpion, course où toute la ville se réunit pour voir les concurrents s’entretuer pour la victoire. 

Dans la première partie du roman, l'auteure plante le décor, nous dévoilant les mystères de Thisby, ainsi que les situations initiales de nos deux héros, Sean et Puck. J'ai trouvé ce début incroyablement long. J'ai même hésité à le laisser tomber à un moment, mais j'ai finalement décidé de le continuer, ne serait-ce que pour trouver un semblant de réponse à mes interrogations. Ben oui, une mer truffée de chevaux cannibales que l'on capture pour faire la course ? Des gens morts déchiquetés sur le sable ? Une grande question se posait : POURQUOI s'obstinent-ils à rester sur cette île ??? 

J'ai franchement bien fait de continuer ma lecture, car passé le premier tiers, j'ai été scotchée. Bluffée. Incroyablement surprise ! Autant le début m'avait un peu ennuyée, autant la suite a tout rattrapé d'un coup ! Peu à peu, l'atmosphère de Thisby, Sean, Puck et même les Capaill Uisce ont commencé à me coller à la peau, et passée la moitié, j'étais accro. 

A ce moment, on commence à apprécier un peu plus les personnages. Sean est un garçon mystérieux et calme, mais aussi sûr de lui. Vers la fin, quand il se bat pour ce qu'il veut, au risque de tout perdre, je dois dire que j'ai été touchée et émue par son personnage. Puck est géniale, elle est carrément bornée et hyper courageuse, mais c'est justement ce qu'on aime chez elle. J'ai aimé leur relation, on s'y attend au début, et pourtant bizarrement, je ne l'ai pas du tout vu venir. Les moments qu'ils partagent sont beaux, purs et doux. Ils m'ont fait sourire et je les ai trouvés adorables. Puck apporte énormément à Sean et Sean apporte aussi beaucoup à Puck. Ils se font évoluer l'un l'autre et c'est beau. C'est un peu "eux contre le reste du monde" et quand ils se rendent compte qu'ils ont tous les deux besoin de la victoire, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ils restent encore plus fidèles l'un à l'autre. C'est ce que j'ai trouvé vraiment bouleversant dans cette histoire et qui lui a valu mon coup de cœur.

Ces bêtes, aussi monstrueuses soient-elles, m'ont fascinées, spécialement Corr qui m'a épatée à la fin. La complicité qui le lie à son cavalier est tout simplement magique.

Sous le Signe du Scorpion est donc un livre qui m'a emportée, malgré le début difficile et que je recommande chaudement, cavaliers, ou pas !






Spoiler :



"Je n'ai pas l'intention d'être ton talon d'Achille, Sean Kendrick ! Maintenant, il me regarde. - Trop tard, Puck, énonce-t-il doucement."



2 commentaires:

Avez-vous aussi lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Etes-vous d'accord avec mon avis ?