8/13/2015

→ Trop beau pour être vrai - Kristan Higgins ←

 
Titre original : Too good to be true
Auteur : Kristan Higgins
Année : 2013
Editeur : Harlequin


 
 

Invitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre. Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde… Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.

 


Trop beau pour être vrai est mon premier Kristan Higgins, et après ma lecture, je peux dire que je ne suis pas déçue ! Cela fait déjà un petit temps que je voulais lire cet auteur et je me demande ce qui m'a pris autant de temps à me décider. A la base, je n'étais pas très attirée par les livres de l'auteur, je sais pas pourquoi, peut-être à cause des couvertures, qui ne me plaisaient pas plus que ça. Mais comme on ne juge pas un livre par sa couverture - non non non ! - et bien j'ai quand même eu la curiosité de lire les résumés et les critiques présentes sur la blogosphère qui m'ont bien plu et paf ! dans la wish list !

Même si ce roman m'aura fait sourire du début à la fin, j'ai malgré tout ressenti quelques longueurs. J'ai trouvé l'histoire un brin trop longue vers le milieu et l'auteur s'attardait beaucoup sur des détails superflus à mon sens. Mais ce n'est qu'un tout petit point négatif, car elle a réussi à me faire rire aux éclats à plusieurs reprises ! (Petite mention pour les œuvres artistiques de la maman de Grace et les nombreux commérages à leur sujet : absolument savoureux !) Les conversations entre Callahan et Grace - surtout au commencement - sont hilarantes et mordantes. J'ai aimé leur repartie à tous les deux et leur complicité.

J'ai adoré Grace, je me suis reconnue en elle dès les premières lignes. Peut-être parce que justement elle est aussi maladroite que moi ! J'ai absolument savourée sa rencontre avec le voisin, désopilante au possible !
Callahan m'a un peu plus déçue en revanche. Non pas qu'il m'a déplu, looooooooin de là ! C'est évidemment un personnage très séduisant, très charmant, tout comme on les aime et qui nous fait toutes rêver, nous les filles, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour m'y accrocher complètement. Je pense qu'il aurait pu être un peu plus développé, il ne m'a pas paru assez unique et inédit à mon goût.
La famille de Grace, Margaret exceptée, est absolument abominable. Tout comme Callahan le dit très bien dans le roman, Grace est toujours là pour eux, alors que ceux-ci ne font pas du tout attention à elle. J'avais envie de lui dire de les envoyer balader pour qu'elle puisse vivre sa vie comme elle le veut.
Margaret, par contre, m'a touchée, j'ai aimé son personnage et j'ai trouvé qu'elle était parfaite dans son rôle de sœur pour Grace, contrairement aux autres. Elle est juste et ne veut que le bonheur pour sa sœur, quel qu'il soit.

C'est donc avec le sourire aux lèvres que j'ai tourné la dernière page de ce bouquin, satisfaite de la jolie petite fin et de l'épilogue qui la suit.

En conclusion, un bon roman léger et frais. A lire pour avoir la pêche et si vous aimez les héroïnes maladroites ou les voisins beaux à tomber, ou les deux !
 



Spoiler :
"Je me précipitai sans réfléchir sur lui, pensant qu'il allait la lâcher, et me retrouvai, enveloppant l'objet, mes mains sur les siennes. Nos regards se croisèrent, et il sourit. Paf bing ! "







3 commentaires:

  1. Merci pour cette superbe chronique qui donnerait envie à n'importe qui de lire ce livre, j'aime ta franchise. Tu es pétillante et très agréable à suivre ! Il serait tant que j'arrête les séries pour les livres... Bye bye Chicago P.D et Chicago fire ...
    Bisou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahaha merciii ! Ca me fait super plaisiiiiiiiiiiiiiir :D ! Je suis contente de susciter l'envie chez les autres, c'est mon but premier ! :D Bisousss

      Supprimer
    2. * Il serait temps ...

      Supprimer

Avez-vous aussi lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Etes-vous d'accord avec mon avis ?